Mais de quoi va bien pouvoir parler un site consacré à la pop culture cinématographique ?

Avant toutes choses, faisons une petite parenthèse historique : à la toute fin des années soixante, quelques ingénieurs, quelques fers à souder et plusieurs centaines de milliers de dollars (ou de yens, tout dépend de votre choix quant au côté du Pacifique) réalisent un miracle : le cinéma débarque dans les foyers, grâce au magnétoscope qui s’invite dans les salons… les plus fortunés, il est vrai.

De fait, le temps que la technologie se rode -et que le budget nécessaire s’érode- cette révolution se démocratise réellement à la fin des années 70. Le cinéma est enfin à la maison et prends une dimension populaire nouvelle.

« Le but de Marshmallow, c’est de faire comprendre au plus grand nombre notre amour pour cette culture pop-corn »

C’est à peu près ici que Marshmallow voit le jour. Le but de Marshmallow, c’est tout simplement de faire comprendre au plus grand nombre notre amour pour cette culture pop-corn. Car pour beaucoup d’enfants de cette période, la VHS a ouvert la voie des étoiles, des aventures, du rêve et de l’imaginaire.

Mais ne nous arrêtons pas au cliché simpliste d’enfants émerveillés par un combat de sabres lumineux. Même si ce fut le cas, évidemment. Ce qui nous intéresse va au delà de cela : il s’agit de comprendre les rouages, de creuser les sujets, de révéler l’histoire des personnages méconnus du troisième plan, ou même -pourquoi pas ?- de mettre une touche de philosophie dans ce seau de maïs sucré.

« La réponse est… Quarante-deux. »

Evidemment, nous ne devrions pas avoir trop de mal à vous prouver que Marty est le mec le plus cool de tous les temps, ou bien qu’il suffit d’une respiration mi-robotique / mi-asthmatique pour vous faire froid dans le dos… Tout simplement parce que vous le savez déjà.

Mais connaissez-vous les origines de la grille de Tron ? Le point commun entre Furie, Les Aventuriers de l’arche perdue, Maman j’ai raté l’avion et Jurassic Park ? Continuez-vous de vous demander si Deckard est-il un Replicant ?

Si la réponse est oui… bienvenue à la maison !

Et puis si la réponse est non, il nous ne reste qu’à espérer que votre curiosité est sans limites. Au travers d’articles d’analyse, en piochant parfois dans la musique ou les autres arts, nous avons l’ambition de vous faire voyager au coeur de nos films préférés, de vous prouver leur profondeur et, qui sait, de vous faire comprendre pourquoi, définitivement, la réponse est… Quarante-deux.